Coulant au chocolat (light)

dscn4017.jpg

 

Voici une petite douceur sans matière grasse ajoutée, une bonne excuse pour se laisser tenter.

Une recette sans difficulté et rapide à réaliser.

Ingrédients pour 6 coulants :

100 g de fromage blanc à 0%

250 g de chocolat noir 70% de cacao

15 g de Maïzena

40 g de sucre

4 oeufs

1 pincée de sel

6 carrés de chocolat de dégustation

 

dscn4014.jpg

Préparation :

Préchauffer le four à 200°C. 

Faire fondre les 250 g de chocolat au micro-onde, ne pas dépasser les 30 secondes pour le temps de cuisson, et renouveler jusqu’à obtenir un chocolat liquide (attention à ne pas le faire brûler).

Mélanger le sucre, la pincée de sel et la maïzena, y ajouter les oeufs un par un en fouettant énergiquement entre chaque oeuf. La préparation doit donner l’impression de mousser.

Battre le fromage blanc à part.

Incorporer le fromage blanc et le chocolat fondu à la préparation en mélangeant le tout à nouveau.

Verser la préparation à mi-hauteur dans des ramequins, déposer un carré de chocolat et recouvrir. Pour cette fois-ci, j’ai utilisé des moules à Muffins pour changer la présentation. 

Faire cuire environ 8 minutes, être vigilant en fin de cuisson.

dscn4018.jpg

 

Bilan, éviter les moules en sillicone pour cette recette, car ils sont trop galères à enlever. Je vous conseille vivement l’utilisation des ramequins pour profiter du coulant. Mes photos ne vous montrent pas tout, on vous laisse le plaisir de découvrir l’effet du premier coup de cueillière.

 



Mon riz à l’Espagnole

 

C’est une recette que faisait réguliérement ma maman, quand j’étais petite, pour un déjeuner rapide. Elle peut facilement se transformer en un dîner sur le pouce à la demande.

C’est un plat qui allie des airs et des parfums d’Espagne.

photo188.jpg

photo189.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes :

250 g de riz basmati

2 escalopes de dinde

1 petite boîte de tomates pelées

1/2 oignon

4 grandes tranches de chorizo

1 c à c de concentré de tomates (falcultative)

2 c à c de curry

Thym / laurier

1 citron

Préparation :

Faire cuire le riz dans de l’eau bouillante (11 minutes pour moi).

Découper en lanières les escolopes de dinde, en quatre les tranches de chorizo et émincer l’oignon.

Faire revenir l’oignon et les lanières de dinde dans un peu d’huile d’olive, sel et poivre.

Ajouter les tomates pélées, le concentré de tomates, le curry, le thym et le laurier.

Laisser mijoter environ 20 minutes, si besoin ajouter un peu d’eau pendant la cuisson.

Y verser le riz, bien mélanger et faire cuire environ 5-10 minutes.

A la fin, couper le citron en deux, verser un filet sur le riz. et apporter le reste de citron à table. 

Servir bien chaud.

photo187.jpg

Résultat toujours aussi bon ! Le rappel du chorizo et du curry s’adapte très bien au plat, et reste doux même pour une recette épicée.  C’est un plat que je trouve réconfortant et qui aura l’avantage de parfumer toute la maison.

Je vous promets, on en redemande.




Archive pour 24 novembre, 2007

Coulant au chocolat (light)

dscn4017.jpg

 

Voici une petite douceur sans matière grasse ajoutée, une bonne excuse pour se laisser tenter.

Une recette sans difficulté et rapide à réaliser.

Ingrédients pour 6 coulants :

100 g de fromage blanc à 0%

250 g de chocolat noir 70% de cacao

15 g de Maïzena

40 g de sucre

4 oeufs

1 pincée de sel

6 carrés de chocolat de dégustation

 

dscn4014.jpg

Préparation :

Préchauffer le four à 200°C. 

Faire fondre les 250 g de chocolat au micro-onde, ne pas dépasser les 30 secondes pour le temps de cuisson, et renouveler jusqu’à obtenir un chocolat liquide (attention à ne pas le faire brûler).

Mélanger le sucre, la pincée de sel et la maïzena, y ajouter les oeufs un par un en fouettant énergiquement entre chaque oeuf. La préparation doit donner l’impression de mousser.

Battre le fromage blanc à part.

Incorporer le fromage blanc et le chocolat fondu à la préparation en mélangeant le tout à nouveau.

Verser la préparation à mi-hauteur dans des ramequins, déposer un carré de chocolat et recouvrir. Pour cette fois-ci, j’ai utilisé des moules à Muffins pour changer la présentation. 

Faire cuire environ 8 minutes, être vigilant en fin de cuisson.

dscn4018.jpg

 

Bilan, éviter les moules en sillicone pour cette recette, car ils sont trop galères à enlever. Je vous conseille vivement l’utilisation des ramequins pour profiter du coulant. Mes photos ne vous montrent pas tout, on vous laisse le plaisir de découvrir l’effet du premier coup de cueillière.

 

Mon riz à l’Espagnole

 

C’est une recette que faisait réguliérement ma maman, quand j’étais petite, pour un déjeuner rapide. Elle peut facilement se transformer en un dîner sur le pouce à la demande.

C’est un plat qui allie des airs et des parfums d’Espagne.

photo188.jpg

photo189.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes :

250 g de riz basmati

2 escalopes de dinde

1 petite boîte de tomates pelées

1/2 oignon

4 grandes tranches de chorizo

1 c à c de concentré de tomates (falcultative)

2 c à c de curry

Thym / laurier

1 citron

Préparation :

Faire cuire le riz dans de l’eau bouillante (11 minutes pour moi).

Découper en lanières les escolopes de dinde, en quatre les tranches de chorizo et émincer l’oignon.

Faire revenir l’oignon et les lanières de dinde dans un peu d’huile d’olive, sel et poivre.

Ajouter les tomates pélées, le concentré de tomates, le curry, le thym et le laurier.

Laisser mijoter environ 20 minutes, si besoin ajouter un peu d’eau pendant la cuisson.

Y verser le riz, bien mélanger et faire cuire environ 5-10 minutes.

A la fin, couper le citron en deux, verser un filet sur le riz. et apporter le reste de citron à table. 

Servir bien chaud.

photo187.jpg

Résultat toujours aussi bon ! Le rappel du chorizo et du curry s’adapte très bien au plat, et reste doux même pour une recette épicée.  C’est un plat que je trouve réconfortant et qui aura l’avantage de parfumer toute la maison.

Je vous promets, on en redemande.

Recettes |
コスメ &#... |
Blog de Choupi et Choupinet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cucina popolare
| sophiedelonges
| Mélou popote : La gastonomi...